En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Ostéopathie maxillo-faciale : troubles de l'articulé dentaire à Besançon


Maux de tête.JPGL'ostéopathie occupe une place particulièrement intéressante dans la prise en charge des troubles de l'articulé dentaire.

En dentisterie, l’occlusion se réfère à la relation entre les dents supérieures et les dents inférieures lorsque la mâchoire est fermée et que leurs surfaces sont en contact. En d’autres termes, elle fait référence à l’alignement des dents et à la manière dont les dents supérieures et inférieures s’emboîtent.

La malocclusion, quant à elle, est le résultat de la réunion incorrecte de ces surfaces. Elle n’entraînera non seulement des troubles reliés à la dentition elle-­même, mais également aux  muscles de la mastication ainsi qu’à l’articulation  temporo-­mandibulaire (ATM) ; c’est-­à-­dire l’articulation de la mâchoire.

Les symptômes les plus fréquents

 
  • Un alignement anormal des dents
  • Une apparence modifiée du visage
  • Une difficulté ou un inconfort à serrer les dents ou à mastiquer
  • Des troubles de la parole
  • Une respiration par la bouche

Les troubles de l’occlusion entraineront rapidement des lésions de l’ATM. Cela se produit lorsque les dents, les muscles masticateurs et la mâchoire ne travaillent pas en harmonie.

Symptômes des lésions

  • Maux de tête
  • Usure prématurée des dents, bruxisme ; ronflements excessifs ou apnée du sommeil
  • Douleurs articulaires, craquement ou claquement méniscal de la mâchoire ; douleurs aux épaules, au cou et au dos
  • Névralgie cervico-brachiale et paresthésie du membre supérieur
  • Douleurs derrière les yeux ou douleurs faciales, déglutition perturbée
  • Acouphènes, etc.
Maxilo Faciale.JPGTrès peu de gens ont une occlusion parfaite. Cependant, la plupart des problèmes sont généralement mineurs et ne nécessitent pas d’intervention. Dans les cas de malocclusion modérée ou grave, le traitement servira à éliminer la contrainte sur les dents, les mâchoires et les muscles, ce qui peut réduire les symptômes à l’ATM.

L’objectif est de corriger le positionnement des dents. Les broches ou autres appareils dentaires peuvent être utilisés. L’extraction dentaire, le remodelage dentaire ou encore la chirurgie pourront également être nécessaires dans certains cas.

La moindre perturbation de l’occlusion amène une perturbation de l’ATM et peut avoir des conséquences à différents niveaux tels :
 
  1. Le visage : hypo/hypersalivation, paresthésie de la langue, perte de goût, troubles sensitifs de la peau au voisinage de l’oreille.
     
  2. La posture par des schémas de compensations musculaires. Par exemple, puisque la malocclusion engendre une réorganisation des tensions musculaires, on peut retrouver une lésion de l’ATM indolore, mais par des compensations « musculo-­ligamento-­squelettiques », va entraîner des douleurs lombaires.
     
  3. La digestion, les fascias : difficulté de déglutition et de phonation, troubles respiratoires, reflux gastriques, musculature scapulaire et vertébrale, sciatalgie, maux de tête et migraines.
 
Anne-Charlotte  WIKTOR,  ostéopathe  DO,  spécialisée  dans  les  troubles  de  l'articulé dentaire, pourra veiller à ré-harmoniser les déséquilibres dus aux troubles de l’ATM et ainsi soulager les effets qui en découlent ou vous suggérer la consultation d’un professionnel en dentisterie, le cas échéant.
 
N'hésitez pas à contacter le cabinet au 03.81.21.66.23 pour de plus amples informations.

 

+ Nos Petit Plus


-Ostéopathe DO
-Femme enceinte et nourrisson
-Prise en charge des douleurs chroniques
-Prise en charge maxillo-faciale (douleurs mâchoires notamment)
-Suivi orthodontique